Du speed dating littéraire à @QCenTL

Titre : Œuvres de chair

Quand : 20 oct. 2012 –  19h00

Où : Hôtel Pur – Québec

Quoi : speed dating littéraire avec le public pendant deux heures

 

 

Les gens du public faisaient la file dans le corridor du deuxième étage du chic hôtel Pur, à Québec. Ils ne savaient pas qui ils allaient rencontrer, dans cette salle luxueusement tamisée, avec éclairage à la chandelle… Les 11 auteurs installés à autant de petites tables et de chandelles non plus… Il y avait là Naomi Fontaine, Jean Désy, Marie-Hélène Poitras, Éric Dupont, Jean-Paul Daoust, Yves Beauchemin, Mylène Gilbert-Dumas, et bien d’autres… Une fois attablés, on se regardait, on se demandait ce qui allait se passer, Yves et Jean-Paul de lancer des blagues pour détendre l’atmosphère un peu tendue… L’inconnu devant soi… France Plourde nous ayant prévenu que ça allait être du sport… J’anticipais et j’avais franchement un peu peur.

Au premier venu, j’étais mal à l’aise, alors, j’ai posé des questions, ce qu’il attendait de la littérature, s’il aimait la SF, si c’était la première fois qu’il venait au festival, et je me suis mise à être étrangement à l’aise, contre toute attente, n’ayant jamais fait de speed dating auparavant… Les 5 minutes passaient très vite, la cloche sonnait, l’invité devait partir, parfois, il ne voulait pas, on était lancé dans une discussion sur les relations hommes-femmes, le besoin de l’Autre en général, et qu’est-ce qui se passerait si les femmes arrivaient, avec la technologie, à créer une progéniture, sans les hommes… Je sentais les gens parfois gênés, parfois totalement ouverts, mais la constante était l’intérêt à discuter de littérature, en général… Est-ce que tu lis des blogues littéraires ? Es-tu plus type-imaginaire ou type-réalisme ? Tu aimes la poésie ? Connais-tu le mythe des Amazones ? Connais-tu le « mythe » comme quoi le monde serait sans guerre si les femmes prenaient le pouvoir ? Moi, je n’y crois pas pantoute, je pense que le pouvoir n’est pas une question de sexe, ça va au-delà du sexe, c’est la personnalité qui décide… Tout le monde, qu’on soit homme, femme, gaie, transgenre, peu importe, si on se retrouve avec le pouvoir entre les mains, on peut facilement perdre la carte et devenir un tyran comme n’importe qui ! J’étais emballée, j’avais chaud, je perdais la voix ; entre deux invités, peut-être une minute, les auteurs se regardaient en riant et en prenant une gorgée d’eau, ouffff, une auteure à droite avait mal aux épaules, étaient crispée, l’autre à gauche me disait qu’elle se sentait privilégiée parce qu’un individu avait déjà lu son livre… C’était surréel, c’était du sport, ça n’arrêtait pas, autant de gens en peu de temps, plus d’une trentaine à ce qu’il paraît… On en perd le compte… Et Yves Beauchemin qui lance, avant les derniers invités : Ils veulent nous tuer ! (rires)

Finalement, on se lâche lousse… Je discutais de mes opinions sans contraintes, avec des gens qui étaient ouverts à la discussion, intéressés… Discuter philosophie, apocalypse, genre et sexe, parler de SF et de féminisme nouveau genre (oh, jeu de mots ici !) avec de parfaits/es inconnus/es était vraiment enrichissant… Quelquefois, ils me connaissaient, souvent pas du tout… À 3 reprises, on m’a même suggéré des lectures ! De beaux échanges. Il reste que c’est une activité à faire au moins une fois dans sa vie tellement c’est enlevant et énergisant… Une belle dose d’humanité plaisante et curieuse, directement dans les yeux… c’est mon impression… Merci au Festival !

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s