じゃあ、また。

hikikomori

Je rédige présentement un roman qui aborde le phénomène hikikomori, les otakus et les jeux vidéo. Je m’intéresse tout spécialement aux « suicides par jeux vidéo », peu fréquents dans le monde occidental, consistant à s’exposer pendant plus de 30 heures aux jeux vidéo en ligne, sans manger, sans dormir et sans boire, non-stop… Évidemment, le corps finit par lâcher… et s’éteindre… Et le doute subsiste encore pour l’entourage : suicide? obsession? accident? Quel sens peut-on donner à un tel événement? L’intrigue de mon prochain roman se déroule donc au Japon et explore, entre autres, à travers divers personnages, ces questionnements…

Les 10-30 ans ont grandi avec Internet, et il s’agit souvent pour eux (nous!) du 1er espace de dialogue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s