Adaptation théâtrale FTUL 2017 : #Hikikomori

Adaptation du roman Hikikomori : une lecture professionnelle

« Hikikomori / FTUL 2017 » : l’événement Facebook

15 mars – mercredi – 19:00 – 15 $ * – Le Pantoum, 76 st-vallier ouest, Québec

img_1187

Josée à Shibuya ©

Présentation de l’événement par les auteurs de l’adaptation (Alexandre Bellemare et Stéphanie Jolicoeur)

Ce projet est, à l’origine, né de notre intérêt commun pour la culture japonaise et ses produits culturels. De cette appréciation est naturellement né un questionnement vis-à-vis des problèmes sociaux que le foisonnement de cette culture occasionne. Le phénomène d’Hikikomori, quoiqu’issu de l’Asie, où il fait des ravages, s’étend maintenant de plus en plus et de manière indéniable, jusqu’en Amérique du Nord.

Hikikomori est une adaptation du roman éponyme de Josée Marcotte (2014) qui raconte l’histoire d’une Québécoise qui voyage au Japon pour comprendre le phénomène d’Hikikomori qui a touché sa famille au Québec.

DÉROULEMENT
19h Lecture du texte en chantier
19h45 Discussion

COÛT * Attention : vous devez commander votre passe sur Internet avant la représentation!
15$ avec la passe du FTUL, les sièges c’est premier arrivé, premier servi pour Le Pantoum. La passe vous permet d’assister à la programmation complète du FTUL.
Pour acheter votre passe : https://lepointdevente.com/billets/ftul.

INTERPRÈTES
Ariane Bellavance-Fafard
Paul Fruteau de Laclos
Marie-Pier Lagacé
Amélie Laprise
Guillaume Pepin

AUTEURS
Alexandre Bellemare
Stéphanie Jolicoeur

Mon entrevue à MAtv : roman Hikikomori

Émission télé Tout le monde tout lu! mangas

En 2008, en France, on a vendu 12,4 millions de mangas. Certes, en France, ce n’est pas un genre marginal. Au Québec, même si nous retrouvons des mangas dans toutes les bonnes librairies, l’engouement pour ces bd de poche n’est pas aussi développé. Toutefois, le manga, ou bande dessinée japonaise, est un phénomène culturel et éditorial qui a influencé l’imaginaire occidental et oriental. Que ce soit au cinéma, dans les jeux vidéos ou à travers la culture «geek», le manga a colonisé l’esprit de toute une génération. Avec Josée Marcotte, auteur du roman «Hikikomori», qui traite du phénomène des jeunes qui s’enferment dans leur chambre et jouent à des jeux vidéos jusqu’à en mourir et Robert-Louis Millin, propriétaire du Manga-Thé, librairie de mangas et salon de thé, que nous avons invité à titre de spécialiste du genre.

Diffusion : MAtv (Vidéotron)

hikikomori

Rendez-vous littéraire d’auteurs de l’Acadie et du Canada français (Nouveau-Brunswick)

Dans le cadre de son vingt-cinquième colloque, l’Association des professeurs des littératures acadienne et québécoise de l’Atlantique (APLAQA) vous invite à une soirée de lecture

Vendredi, 23 octobre 19h30

Saint John Theater Company Studio 112, rue Princess

Admission : Gratuite

AUTEURS PARTICIPANTS :

Deni Béchard, Québec

Rose Després, Acadie

Éric Kennedy, Acadie

Josée Marcotte, Québec

Jérôme Melançon, Alberta

Laurent Poliquin, Manitoba

Monique Proulx, Québec

Yves Vaillancourt, Québec

RV-NB

2 journées de rencontres prévues en classes universitaires et à la bibliothèque publique francophone les jeudi 22 et vendredi 23 oct. :

un grand merci à Louis BélangerPatrick Bergeron et leur équipe pour cette superbe invitation!

Ce sera l’occasion de discuter d’imaginaires de fin du monde (oh joie!), mondes virtuels, jeux vidéo, Hikikomori (2014), processus narratifs et créatifs, Internet, sous-culture japonaise, mythes, Amazones (2012), geek, féminisme…

hikikomori